The Benefits of Less Detail

http://gamasutra.com/blogs/ChristopherGile/20141112/229910/The_Benefits_of_Less_Detail.php

Un article très intéressant sur la liaison entre les graphismes et le gameplay, et plus particulièrement sur les défauts de l’hyper-réalisme et des détails à outrance. Certes, ce type de graphismes est un facteur majeur pour l’immersion, et je suis le premier à apprécier jeu triple-A grâce à cet élément. Cependant, la thèse de l’article est que le réalisme provoque l’attente chez le joueur que le comportement de la chaise, par exemple, soit aussi réaliste, c’est-à-dire qu’on puisse au moins la déplacer et qu’elle ne soit pas un simple élément statique du décor. Il en va de même pour les murs : on s’attend avec un mur réaliste que ce dernier soit destructible alors qu’une simple texture pour un jeu en 2D enlève cette impression. Ainsi, les graphismes les plus simples possibles enlèveraient cette attente de la part du joueur et le frustrera moins.

Même si l’idée est pertinente, je ne suis pas entièrement d’accord avec celle-ci : je pense que les joueurs font très facilement l’abstraction et comprennent qu’un mur puisse être indestructible et serve juste de décor plutôt qu’être un élément de gameplay. Mais, effectivement, la différence entre le réalisme des graphismes et le réalisme du jeu se remarque et est d’ailleurs souvent parodié sur internet.

(en anglais)

Publicités

:-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s